Chut… Je me fais du bien !

Les vacances ne sont pas pour tout de suite ? Pour commencer à vous ressourcer 3 types de silences qui vous seront bénéfiques :


1️⃣ L’absence de bruit

Les études le démontrent, le silence augmente de manière significative la production de cellules au sein de la région du cerveau appelée l’hippocampe. Cette partie du cerveau régule vos émotions, votre mémoire et vos apprentissages.

👉Agir : minimum 2h de silence par journée


2️⃣ L’absence d’action

stimule le système parasympathique apaisant, plus simplement votre anti-stress !

Faire moins de choses, même si cela paraît aux antipodes de nos vies à grande vitesse est une bonne source de régénération.

👉Agir : résister aux sollicitations permanentes est nécessaire à la bonne santé de notre cerveau.


3️⃣ Le silence de soi

Laissez votre cerveau se mettre en mode vagabondage pour lui permettre de récupérer. C'est difficile à mettre en pratique parce qu'assez rapidement des pensées inconfortables viennent en boucle.

👉Agir : une micro-sieste, une méditation ou respiration, être au contact d’un paysage apaisant…


Le silence, un son 👂 curieux à écouter sans modération !


Crédit photo : @Andrea Koporov - Article extrait de la newsletter Nold.


5 vues0 commentaire