Go with the Flow... (Épisode 1/3)

Dernière mise à jour : 23 août

Vous n’êtes sans doute pas chamane ou maître zen. Et pourtant, sans le savoir, vous êtes certainement déjà entrés dans un état de conscience presque magique, ressemblant à une transe, une hypnose, où le temps semble s’effacer et où votre concentration est décuplée.

Cet état d’harmonie mentale est le Flow. Plus qu’une expérience agréable et stimulante, le Flow est une composante essentielle de notre épanouissement.



Ressentir le Flow

Le Flow est un état mental particulier, étudié dès les années 70 par le psychologue américano-hongrois et figure influente de la psychologie positive : Mihaly Csikszentmihalyi. Le psychologue a donné le nom de “Flow”, soit “flux” en anglais pour qualifier cette sensation d’être portés par le courant d’une rivière.


Plus concrètement, le Flow fait référence aux moments où :

- Nous sommes pleinement absorbés, concentrés et engagés dans notre tâche en cours

- Le temps nous semble suspendu, ou distordu, nous en perdons la notion du temps

- La sensation de contrôle sur la situation (objectifs clairs, bien que difficiles, et réalisables) et son aboutissement

- L’activité est ressentie comme une fin et un plaisir en soi

- Nous éprouvons une sensation de facilité, de fluidité, sans effort particulier

- Notre conscience fait corps avec nos actions, nos ruminations et notre conscience de soi s’effacent.


C’est ça le flow ou l’expérience optimale : être dedans, être complètement « in » et connecté à ce que l’on fait.

À noter que le Flow s’observe uniquement dans les situations où nous sommes vraiment actifs mentalement ou physiquement : certaines occupations peuvent nous absorber pour des heures (regarder des vidéos de chats, somnoler au coin du feu), mais elles sont essentiellement passives – de l’ordre de la consommation de contenu ou de la relaxation – et ne sont pas considérées comme relevant du Flow.


“Les meilleurs moments de notre vie ne sont pas ceux où l’on est passif, réceptif, relaxé […] Les meilleurs moments surviennent généralement lorsque le corps ou l’esprit est étiré à sa limite, dans l’effort volontaire d’accomplir quelque chose de difficile et qui en vaut la peine.” Mihaly Csikszentmihalyi

Les vertus du Flow

Mais au fond, pourquoi est-ce si intéressant d’être dans le Flow ?

1. Le Flow est une expérience plaisante sur le moment mais aussi procure une vraie satisfaction a posteriori. Le Flow produit des expériences positives qui permet d’atteindre le bonheur et une augmentation de l’estime de soi sur le long terme. Le bonheur ressenti par les individus provient d’un développement de ses compétences personnelles, et c’est ce que le Flow permet.


2. Le Flow survient lorsque la tâche en cours présente un défi tout juste à la hauteur de nos compétences, stimulant ainsi notre engagement et nous poussant dans nos retranchements. En plus de nous donner l’impression d’être compétents, le Flow semble avoir un impact sur l’amélioration de nos compétences réelles.


3. Le Flow ouvre la porte à une plus grande créativité car nous effaçons dans ces moments là, la conscience de soi, ce qui inclut notre “critique intérieur”… L’activité dans le cortex préfrontal, une région cérébrale typiquement impliquée dans les fonctions cognitives supérieures, telles que la planification et la conscience réflexive est réduite lors du flow.


4. Et bien-sûr, le Flow est associé à une plus grande curiosité, ce qui favorise l’apprentissage, le développement de compétences, une meilleure mémorisation et performance.



Et bien qu’aucune expertise ne soit nécessaire pour atteindre un état de flow, certaines pratiques s’avèrent particulièrement propices à ce qu’il survienne. La suite dans un prochain post ! Suivez-nous sur Facebook et Linkedin 😉.


Article extrait du programme Bonjour Sophy - Emmanuelle Bioud

46 vues0 commentaire